Accueil Actu Qu’est-ce que l’executive search ?

Qu’est-ce que l’executive search ?

Temps de lecture 3 minutes Parfois, le sourcier des temps modernes, parfois l’ambassadeur, parfois l’expert social, parfois le marketeur, le professionnel de la recherche de cadres, ou le chasseur de têtes, a développé un arsenal de nouvelles compétences pour satisfaire les nouvelles attentes de ses parties prenantes : entreprises et candidats.

A lire également : Comment gérer une entreprise en forte croissance ?

Le chasseur de tête est un sourcier des temps modernes

Pour répondre à un besoin de recrutement, le chasseur de têtes utilise des techniques d’approvisionnement pour identifier les candidats dans les entreprises. La valeur ajoutée de cette méthodologie réside dans la recherche de candidats qui ne font pas partie d’une approche active, qui ne sont donc pas sur le marché et qui ne sont généralement pas au courant. Le professionnel de la recherche de cadres doit donc maîtriser les écosystèmes de profil, c’est-à-dire savoir où se trouve le candidat. Pour ce faire, le chasseur de têtes peut compter sur son propre réseau de professionnels qui lui permet de tout savoir (ou presque) sur le marché du travail. Il utilise également des recherches booléennes pour utiliser une logique spécifique et « opérateurs » pour s’infiltrer plus profondément dans les moteurs de recherche. Les opérateurs booléens sont utilisés pour étendre, réduire ou affiner une recherche pour la rendre aussi précise que possible. Enfin, elle doit pouvoir établir une relation de confiance dès les premiers mots échangés. Ceci est une condition préalable pour placer le processus dans un environnement de confiance et de partage qui lui permettra de gagner du temps et de se concentrer sur la dimension personnelle lors de la rencontre avec les candidats.

Le chasseur de têtes est ambassadeur

Chaque chasseur de têtes doit être capable d’identifier le besoin réel, exprimé ou non, de son client.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un profil atypique ?

le portrait kaléidoscopique du chasseur de têtes

En d’autres termes, ils doivent comprendre rapidement les enjeux, les processus, les domaines de risque mais aussi les opportunités, et surtout s’approprier la culture d’entreprise de leur client. S’assurer que les valeurs de l’entreprise correspondent à celles des candidats est l’essence de sa valeur ajoutée.

Du côté candidat, il faut comprendre plans de carrière et de vie. Dans quels types d’environnements et de cultures ils peuvent s’épanouir. Plus que la profession proposée, le talent est désormais attentif au sens des missions et aux perspectives de carrière proposées.

Cette capacité à comprendre, sentir et s’approprier les enjeux, une culture, un environnement mais aussi des contraintes est inhérente à la profession de chasseur de têtes. La clé pour mener à bien sa mission ? Une maîtrise naturelle et exercée de l’écoute. Le professionnel de la recherche de cadres doit savoir écouter. Comprendre, intégrer, posséder, puis mieux conseiller et guider. Un chasseur est à l’affût.

Le chasseur de têtes est un expert social (médias)

Un chasseur de têtes ne peut plus faire son travail sans prendre le temps d’apprivoiser les médias sociaux, de numériser ses paroles et d’animer ses différentes communautés en ligne. Il ne suffit pas d’être sur LinkedIn, mais de fournir du contenu à valeur ajoutée et d’inciter votre communauté à interagir pour créer un dialogue et le développer. Cet investissement dans l’animation communautaire peut rapidement porter des fruits.

Un contact aujourd’hui est potentiellement un candidat de demain et un client d’après-demain.

Radionner sur les réseaux sociaux s’inscrit dans une approche globale où les interactions humaines sont la pierre angulaire de la recherche de cadres. Les réseaux sociaux lui permettront de commencer la première étape de son approche directe avant de rencontrer les individus.

Headhunter est un spécialiste du marketing

Un chasseur de têtes connaît son marché, ses cibles, ses concurrents et son environnement. Il développe des promesses patronales : une offre, un emploi, une carrière, de nouvelles compétences, de nouveaux défis…

À l’ instar d’un mix marketing, le professionnel de la recherche de cadres élabore pour chaque mission un plan comportant une phase d’analyse et un plan d’attaque.

La valeur d’imaginer une approche marketing est réelle :

  • un poste serait un produit ;
  • une entreprise serait l’endroit où se développer ;
  • le prix serait le forfait ;
  • les médias sociaux et les réseaux de contact seraient les outils de promotion et d’identification ;
  • la cible serait le candidat.

A avec cette diversité de compétences, le chasseur de têtes pourrait être comparé à un ambassadeur artisanal de l’entreprise et du candidat, capable de concevoir une mission de recrutement telle qu’une stratégie marketing.

Pour en savoir plus, suivez LamboleyExecutiveSearch.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!