Accueil Formation Comment choisir la formule de financement de sa formation ?

Comment choisir la formule de financement de sa formation ?

financement pour sa formation

Que ce soit pour un demandeur d’emploi ou pour une reconversion salariale, toute formation nécessite un coût. Ce montant varie souvent en fonction de la filière choisie et du profil du demandeur. En cela, plusieurs dispositifs existent pour vous permettre de faire face à ce besoin de financement. Pour vous aider à choisir, voici donc quelques paramètres à prendre en compte.

Votre âge

L’âge est un critère important qui influence votre choix de financement pour suivre une formation. De façon particulière, si vous décidez d’opter pour le compte professionnel de formation (CPF), vous pouvez souscrire au dispositif à partir de 16 ans. Il n’y a pas de limite d’âge pour ce compte professionnel.

A voir aussi : Quelle formation suivre pour se faire embaucher dans le secteur de la programmation ?

Toutefois, l’exigence, c’est de procéder aux cotisations requises tout au long de votre emploi. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un financement dont le montant est égal au cumul des sommes cotisées.

D’un autre côté, vous pourriez utiliser un prêt étudiant pour financer votre formation. Cependant, ce type de prêt n’est accessible qu’aux étudiants âgés de 18 à 30 ans. En dehors de cette tranche d’âge, il faudra demander une dérogation pour obtenir ce crédit en vue de financer votre formation.

A lire aussi : Comment faire pour devenir livreur Just Eat ?

Votre statut professionnel

Que vous soyez un salarié ou un indépendant, le financement auquel vous avez droit pour une formation peut différer. Par exemple, pour prétendre à un financement par une entreprise, il faudrait que vous soyez un salarié de ladite entreprise. Pôle Emploi est un autre dispositif auquel les travailleurs peuvent prétendre pour financer une formation.

Par ailleurs, le compte professionnel de formation (CPF) est aussi bien ouvert aux salariés qu’aux indépendants. De plus, si vous souhaitez faire un prêt bancaire pour financer votre formation, l’institution tiendra compte de votre âge. Vous convenez bien qu’un travailleur jeune (avec des évolutions de poste en perspective) est un excellent profil. Il a plus de chances d’honorer les mensualités de remboursement d’un prêt qu’un senior à la retraite.

Votre ancienneté dans l’entreprise

Ce critère est particulièrement à prendre en compte par les salariés. Certes, le statut de travailleur salarié vous donne le droit de prétendre à un financement par l’entreprise. Toutefois, il faudrait déjà avoir exercé pendant un certain temps. Idéalement, un temps minimum de 12 mois est requis en qualité de salarié pour demander un financement pour formation.

Il faut aussi préciser que des dispositions peuvent être prises pour vous permettre de continuer à percevoir votre salaire pendant la durée de votre formation. Celle-ci peut se faire à temps partiel ou à plein temps. Toutefois, vous devez d’abord satisfaire à l’exigence de l’ancienneté dans l’entreprise.

Pour le reste, le processus est généralement facilité. Il vous suffit d’informer votre employeur dans un délai raisonnable et d’attendre son retour. Il faut noter que le financement de l’entreprise peut ne pas être intégral. En cela, le montant fourni par la société servira de complément à celui obtenu d’un autre dispositif, le CPF par exemple.

Le coût de la formation

Il est à noter que les dispositifs mis en place par les autorités pour financer les formations pour adultes présentent quelques insuffisances. Par exemple, lorsque vous êtes un indépendant, le CPF ne pourra pas couvrir toutes les charges relatives à votre formation. En cela, il vous revient de trouver un complément pour couvrir la part restante du financement.

Ainsi, souscrire un crédit à la consommation est un choix judicieux pour financer votre formation. De façon singulière, le prêt personnel et le prêt renouvelable sont des options envisageables pour obtenir le financement recherché. L’avantage de passer par le crédit à la consommation pour financer votre formation est que vous disposez des fonds pour d’autres besoins relatifs à celle-ci. Vous pourrez par exemple avoir des ressources pour gérer vos déplacements.

En définitive, choisir un dispositif de financement pour sa formation (professionnelle ou diplômante) ne doit pas se faire au hasard. Il faut vérifier la conformité de l’offre avec votre âge, votre statut professionnel, et le besoin de financement. Aussi, évaluez plusieurs offres afin de choisir celle qui correspond véritablement à vos attentes.

ARTICLES LIÉS