Accueil Actu 5 astuces pour gérer le burnout en entreprise

5 astuces pour gérer le burnout en entreprise

Le burnout est un syndrome qui résulte d’un stress prolongé au travail. Il se caractérise par une diminution de l’engagement, de la productivité et de la satisfaction professionnelle, ainsi que par des troubles physiques, psychiques et émotionnels. Le burnout peut nuire à la santé, à la vie familiale et à la carrière des personnes qui en sont victimes. Il est donc indispensable de savoir le détecter et le prévenir. Voici cinq astuces pour gérer le burnout en entreprise.

1. Identifier les sources de stress

La première étape pour gérer le burnout est d’identifier les sources de stress qui l’ont déclenché. Il peut s’agir de facteurs liés à l’environnement de travail, comme un surcroît de travail, un manque de contrôle, de feedback ou de soutien, des conflits ou des ambiguïtés. Il peut aussi s’agir de facteurs liés à la personne, comme une tendance au perfectionnisme, à la culpabilité ou à l’autocritique, ou un déséquilibre entre le travail et la vie personnelle. En identifiant les sources de stress, on peut mieux analyser ce qui nous perturbe et chercher des solutions appropriées. cliquez ici pour découvrir nos formations sur le burn out.

A lire en complément : NetYParéo CFA Montpellier : s'inscrire au Greta en ligne

2. Prendre soin de soi

Il est important de se réserver des temps de pause et de récupération, en respectant son horloge biologique, en dormant assez, en faisant de l’exercice physique régulièrement et en mangeant sainement. Il est aussi essentiel de se faire plaisir, en s’octroyant des moments de relaxation, de loisir, de créativité ou de convivialité. En prenant soin de soi, on augmente son énergie, sa résistance et sa confiance en soi, ce qui nous permet de mieux affronter le stress.

3. Communiquer avec son entourage

Il s’agit ici de communiquer avec son entourage. Il est primordial de ne pas se renfermer et de se confier à des personnes de confiance, qu’il s’agisse de proches, d’amis, de collègues ou de professionnels. En partageant ses sentiments, ses besoins et ses difficultés, on se soulage d’un fardeau et on se sent épaulé. Il est aussi important de discuter avec son manager, pour lui faire part de sa situation, de ses attentes et de ses suggestions. En communiquant avec son entourage, on peut trouver de l’écoute, de l’aide et des solutions.

A découvrir également : 2023, Entre dynamisme et Défis du Marché de l'Emploi en Bretagne

4. Repenser son rapport au travail

Vous devez aussi repenser son rapport au travail. Il s’agit de revoir ses priorités, ses objectifs et ses valeurs, pour se focaliser sur ce qui est important et ce qui nous rend heureux. Il s’agit aussi de redéfinir ses limites, ses capacités et ses responsabilités, pour se fixer des objectifs réalisables et éviter le surmenage. Il s’agit enfin de reconnaître ses réussites, ses compétences et ses qualités, pour se valoriser et retrouver du sens à son travail.

5. Se faire accompagner si besoin

Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin, un psychologue ou un coach, qui pourront évaluer la situation, proposer un diagnostic, prescrire un traitement ou un arrêt de travail si nécessaire, et offrir un suivi personnalisé. Il existe aussi des associations, des groupes de parole ou des formations, qui peuvent apporter du soutien, des conseils et des outils pour prévenir et surmonter le burnout. En se faisant accompagner, on peut bénéficier d’une expertise, d’une orientation et d’une prise en charge adaptées.

ARTICLES LIÉS