Accueil Actu Qu’est-ce que l’agefiph ?

Qu’est-ce que l’agefiph ?

Les personnes handicapées rencontrent de nombreuses difficultés au cours de leur existence. En dehors des problèmes quotidiens auxquels ils font face et de leur besoin d’assistance, l’emploi est aussi un obstacle. Afin de leur venir en aide, de nombreuses institutions comme l’AGEFIPH ont vu le jour dans le monde. Plus d’informations à travers cet article.

Définition et missions

L’AGEFIPH est un acronyme qui signifie Association pour la Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées. Cette organisation a vu le jour pour permettre aux personnes handicapées de trouver du travail et d’être réellement insérés dans le domaine de l’emploi. Instituée par la loi n° 87-517 du 10 juillet 1987, son principal but est de gérer les ressources obtenues à partir des contributions des entreprises privées.

A lire en complément : Professionnels de l'immobilier, découvrez le portage salarial !

En effet, pour réellement insérer les handicapés dans le monde professionnel, les entreprises privées ont une obligation vis-à-vis du gouvernement. Ils doivent engager des personnes handicapées et respecter le quota d’au moins 6 % de représentation des handicapés dans le personnel. Lorsque ce quota n’est pas atteint, ces entreprises doivent reverser une certaine somme d’argent au gouvernement. L’AGEFIPH, qui est un partenaire de la politique de l’emploi, utilise le montant réuni grâce aux cotisations pour exercer ses activités.

L’AGEFIPH est donc au centre de l’univers professionnel des personnes handicapées pour leur permettre d’accéder à l’autonomie financière. Elle a pour mission d’aider les personnes handicapées à s’insérer dans le monde professionnel et à s’y maintenir. Elle met en œuvre ses actions aussi bien dans le monde ordinaire du travail que dans les entreprises et organismes privés. L’AGEFIPH est centrée sur le monde de l’emploi en mettant au cœur de ces activités les personnes handicapées, sa principale cible.

A découvrir également : Comment un cours d’anglais en ligne peut vous aider à trouver un emploi ?

Fonctionnement de l’AGEFIPH

L’organisation possède un Conseil d’Administration paritaire et un président qui est élu pour une durée spécifique de mandat. C’est le Ministère de l’éducation lui-même qui valide les statuts et le budget de l’AGEFIPH pour son bon fonctionnement. L’institution est composée de nombreux membres compétents et est élargie aux associations nationales pour les handicapés. Il est important de noter l’implication de l’État dans le fonctionnement de l’AGEFIPH, car deux de ses membres sont toujours nommés par le gouvernement.

L’organisation coordonne ses activités avec ceux de nombreuses autres institutions et associations. Ainsi, elle est en partenariat avec l’État, Pôle emploi, la Caisse Nationale pour la Solidarité et l’Autonomie (CNSA). De plus, on note la présence de la Sécurité sociale des indépendants de la « Convention nationale pluriannuelle multipartite d’objectifs et de moyens pour l’emploi des travailleurs handicapés 2017-2020 ». L’AGEFIPH fonctionne grâce aux ressources collectées chez les entreprises qui ne respectent pas le quota d’individus handicapés parmi leurs salariés.

Cette institution ne procure pas des aides aux personnes handicapées prises de façon individuelle. Ses activités s’exercent plus au niveau des entreprises et des dispositifs qui tiennent compte des employés handicapés. Ainsi, certaines entreprises reçoivent des primes lorsqu’elles signent des contrats d’apprentissage avec des individus inaptes ou lorsqu’elles réadaptent certains postes à ces derniers. De même, les sociétés qui ne participent pas à l’emploi des handicapés versent des compensations pour permettre à l’AGEFIPH de fonctionner.

Activités et actions de l’entreprise

L’AGEFIPH effectue de nombreuses actions pour les handicapés quel que soit leur genre grâce aux fonds qu’elle réunit chaque année. Pour en bénéficier, les personnes concernées doivent remplir certains critères afin d’être reconnu par la structure. Vous devez par exemple être reconnu comme personne handicapée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Vous devez également être un résident français et être en recherche de travail.

Une fois que vous êtes reconnu et que vous remplissez ces critères, il vous suffit de faire votre demande en remplissant un formulaire spécifique sur le site de l’AGEFIPH. Mentionnez les informations demandées, signez le document et transmettez-le à la délégation AGEFIPH de votre région. Voici quelques actions que réalise l’AGEFIPH pour aider les travailleurs handicapés :

  • aider les personnes handicapées à devenir des entrepreneurs et à créer leur propre activité génératrice de revenus ;
  • placer, suivre et maintenir des travailleurs handicapés dans une entreprise ;
  • financer l’installation de dispositifs pour faciliter la vie des travailleurs handicapés sur le lieu d’exercice de leurs fonctions ;
  • aider les personnes en situation de handicap à se déplacer en aménageant un système de transport ou des équipements adaptés ;
  • former les employés concernés pour les rendre plus aptes à exercer le métier malgré leur condition ;
  • aider les travailleurs handicapés en leur fournissant une assistance humaine ou matérielle ;
  • financer les dispositifs de recherche d’emploi destinés aux handicapés.

La structure est présente dans tous les systèmes d’aide à l’emploi des handicapés et finance du mieux qu’elle peut chaque action engagée. Cependant, l’objectif de l’AGEFIPH en demandant une contribution financière des entreprises est de les amener à engager plus de travailleurs handicapés. Malheureusement, certaines sociétés préfèrent payer la contribution AGEFIPH chaque année plutôt que d’employer des personnes handicapées.

Cet état de cause a amené la loi, il y a quelques années, à durcir les sanctions financières en augmentant considérablement le montant de la contribution. Ainsi, engager des travailleurs handicapés et bénéficier de potentielles primes est devenue plus avantageux pour les entreprises. Grâce à ces diverses activités et actions, une amélioration notable a été observée dans le monde de l’emploi pour les handicapés.

Les bénéficiaires de l’AGEFIPH et leurs droits

Les bénéficiaires de l’AGEFIPH peuvent avoir accès à un certain nombre de droits. L’un d’eux est le droit à la formation professionnelle. Les personnes en situation de handicap ont souvent besoin d’une adaptation des méthodes pédagogiques et du matériel didactique pour pouvoir suivre une formation. C’est pourquoi l’AGEFIPH finance des formations spécifiques qui permettent aux travailleurs handicapés de développer leurs compétences professionnelles.

L’AGEFIPH peut aussi financer les aménagements nécessaires sur le lieu de travail afin que les personnes en situation de handicap puissent travailler dans les meilleures conditions possibles. Ceci inclut, par exemple, mais sans s’y limiter, la mise en place d’équipements adaptés aux handicaps visuels ou auditifs, l’aménagement ergonomique du poste de travail afin qu’il soit accessible à une personne en fauteuil roulant ou encore la mise en place d’une rampe pour faciliter l’accès au bâtiment.

En plus des mesures précitées, pensez à bien noter que ces droits sont soumis à certaines conditions et doivent être demandés auprès des services compétents afin d’être pris effectivement en compte. L’âge n’est pas non plus un critère décisif pour bénéficier des aides et accompagnements de l’AGEFIPH. Effectivement, la structure s’adresse aux travailleurs handicapés quelle que soit leur tranche d’âge. Les jeunes en situation de handicap peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement spécifique pour intégrer le monde du travail, qu’il s’agisse d’un contrat en alternance ou d’une première expérience professionnelle.

L’AGEFIPH intervient aussi auprès des personnes reconnues comme étant atteintes de maladies graves telles que le cancer ou encore les troubles psychiques. Ces dernières peuvent se voir accorder un soutien financier pour leurs traitements afin qu’ils puissent continuer à exercer leur métier dans les meilleures conditions possibles. Pensez à bien noter que l’Agefiph n’intervient pas uniquement au profit des personnes en recherche active d’un emploi, mais aussi des salariés déjà en poste qui rencontreraient une difficulté liée à leur handicap.

Si vous êtes concerné par une situation de handicap et souhaitez plus d’informations sur vos droits et sur les démarches à entreprendre pour faire valoir ces derniers, contactez directement l’équipe AGEFIPH la plus proche via son site internet.

Les résultats et impacts de l’AGEFIPH sur l’emploi des personnes en situation de handicap

Depuis sa création en 1987, l’AGEFIPH a permis à de nombreuses personnes en situation de handicap d’accéder à l’emploi et de se maintenir dans leur poste. Cela se traduit par des chiffres significatifs : chaque année, près de 50 000 demandeurs d’emploi bénéficient du soutien financier ou technique apporté par l’AGEFIPH.

D’autre part, depuis quelques années maintenant, les entreprises sont incitées à recruter davantage de travailleurs handicapés notamment grâce aux mesures légales mises en place. Selon le dernier rapport annuel de l’institution publié en 2020, on constate une augmentation notable du taux d’emplois directs pour les travailleurs handicapés qui s’établit désormais à plus de 4%.

Malgré ces résultats encourageants, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la situation des personnes concernées. Effectivement, le chômage des personnes en situation de handicap reste deux fois supérieur à celui des valides. Pensez à bien travailler avec des travailleurs handicapés.

L’un des défis majeurs consiste justement à sensibiliser toujours plus d’entreprises sur la question du handicap au sein même du monde professionnel ainsi qu’à renforcer la formation et l’accompagnement proposés auprès des employeurs afin qu’ils puissent mieux intégrer ces salariés particuliers au sein même de leur structure. Une offre accessible et une adaptation ergonomique optimale constituent alors un vecteur efficace pour encourager leur inclusion sans stigmatisation possible. Ceci permettra aussi de changer les mentalités et de favoriser une culture d’entreprise inclusive pour tous. L’enjeu est donc majeur, pour l’AGEFIPH mais aussi pour la société en général : il s’agit non seulement de permettre aux travailleurs handicapés d’accéder à un emploi, mais aussi de leur offrir des conditions optimales pour pouvoir s’épanouir professionnellement.

L’AGEFIPH constitue aujourd’hui un acteur essentiel dans le domaine de l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap. Grâce à ses actions concrètes et son soutien financier, elle contribue chaque année à faire reculer les discriminations au sein du monde du travail. Pour autant, il reste encore beaucoup à faire afin que chacun puisse exercer son métier sans être pénalisé par son handicap et bénéficie ainsi pleinement des droits sociaux associés.

ARTICLES LIÉS