Accueil Emploi Quelles évolutions pour le métier de cariste ?

Quelles évolutions pour le métier de cariste ?

Le cariste s’occupe de déplacer les produits et/ou matériaux à l’aide d’engins pour une entreprise.

C’est un métier très recherché ces dernières années, il est assez simple de trouver un emploi de cariste.

A voir aussi : Comment se démarquer pour trouver un emploi ?

Qu’est-ce que le métier de cariste ?

Le cariste a pour rôle de charger et décharger des produits et matériaux, souvent très lourds, à l’aide d’engins spécialisés. Il range et stocke ces produits en entrepôt ou directement en magasin.

Lors de chargement et de déchargement, le cariste utilise des engins spécialisés pour déplacer et transporter les produits : transpalette, chariot élévateur… Son rôle est également d’enregistrer ces chargements et leurs produits dans les logiciels informatiques de suivi.

A lire aussi : Comment bien choisir son BTS ?

Un cariste peut endosser d’autres rôles comme celui de gestionnaire de stock, préparateur de commandes, d’agent de réception ou encore d’agent d’expédition.

Quelles études et formations pour devenir cariste ?

Le métier de cariste est accessible sans diplôme. Toutefois, pour l’utilisation d’engins spécialisés, il est nécessaire d’obtenir le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité). Ce certificat s’obtient après une formation professionnelle et il est nécessaire de le renouveler périodiquement.

Pour permettre d’acquérir les bases du métier et faciliter son insertion professionnelle, il est possible de suivre des études et formations :

Quelles compétences et connaissances pour devenir cariste ?

Bien que ne nécessitant aucun diplôme particulier, il est évidemment essentiel de posséder des compétences et connaissances particulières pour devenir cariste :

  • Être capable de conduire des engins spécialisés
  • Savoir sélectionner le bon engin en fonction des produits et des besoins
  • Charger et décharger des produits et marchandises
  • Ranger ces produits en fonction des règles, des dates de validité et des conditions de conservation
  • Enregistrer le suivi sur les logiciels concernés
  • Contrôler la qualité des produits
  • Transmettre les informations essentielles au service concerné
  • Connaître les caractéristiques de la chaîne logistique
  • Suivre les règles de sécurité
  • Savoir organiser un site d’entreposage
  • Connaître les techniques d’inventaire
  • Savoir entretenir les engins et outils

Quelles conditions de travail pour un cariste ?

Le métier de cariste est un métier qui peut être difficile physiquement : charges lourdes à porter, environnement bruyant, températures élevées ou zones frigorifiques…

Il y a de nombreuses règles de sécurité à connaître et à suivre scrupuleusement. Et l’obligation de porter un équipement de protection, notamment des gants, un casque et des chaussures de sécurité.

De plus, les horaires du cariste sont parfois décalés. Il n’est pas rare pour un cariste de travailler de nuit, les week-ends ou encore les jours fériés.

Quel est l’environnement de travail d’un cariste ?

Le cariste peut évoluer dans des environnements très différents en fonction de son employeur. De nombreux secteurs d’activités font appel à des caristes et recrutent constamment.

Voici quelques exemples d’environnements, de lieux ou d’entreprises qui recrutent des caristes :

  • Aéroport
  • Administration
  • Agriculture
  • Armée
  • Automobile
  • BTP
  • Commerces de détail
  • Grande distribution
  • Entreprise de transport
  • Hôtellerie
  • Immobilier
  • Restauration
  • Santé
  • Sites portuaires
  • Société de service d’expédition
  • Transport et logistique
  • Zones de fret

Quelles évolutions de carrières envisager pour un cariste ?

Avec des années d’expériences, un cariste peut envisager différentes évolutions de carrière. Il peut évidemment évoluer au sein de son entreprise en montant les échelons, s’orienter vers une entreprise différente, changer de voie ou encore monter son entreprise.

Parmi les évolutions de carrière possible pour un cariste, il y a notamment :

  • Préparateur de commandes
  • Technicien en logistique d’entreposage
  • Chef cariste
  • Chef de quai
  • Chef magasinier
  • Responsable d’entrepôt
  • Gestionnaire de stocks
  • Contrôleur d’engins spécialisés
  • Formateur en conduite de véhicules de levages

ARTICLES LIÉS