Accueil Emploi Comment faire financer un bilan de compétences ?

Comment faire financer un bilan de compétences ?

Bilan de compétences

Pour le salarié ou le demandeur d’emploi, le bilan de compétences est une démarche pouvant se montrer utile à plus d’un titre. Dès lors que vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel, ce sera ce bilan qui pourra vous apporter les réponses les plus adéquates. Découvrez à travers ce mini guide comment le financer.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences permet à toute personne qui y a recours de faire le point sur ses compétences et ses motivations. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est une démarche qu’il faudra faire dans le cadre d’une évolution professionnelle. On peut également penser à ce type de bilan dans une situation de reconversion professionnelle.

A découvrir également : Explorez les diverses opportunités de financement pour votre formation professionnelle

À terme, ce dispositif vous permettra de prendre en main votre carrière. Vous pouvez donc anticiper plus facilement les changements et vous épanouir à votre poste ou avec un nouvel emploi. Un bilan de compétences peut également être utile pour développer votre confiance en vous tout en acceptant aussi bien vos forces que vos faiblesses.

À qui s’adresse ce type de bilan ?

Le bilan de compétences s’adresse à une cible bien précise. Le salarié en CDI justifiant de 5 ans d’expérience peut y recourir. Néanmoins, pour demander ce type de bilan tout en étant affilié à une entreprise, il doit y passer au minimum 1 an.

Lire également : Recherche d’emploi : les 7 raisons qui font que vous échouez

Pour les travailleurs en CDD, il faut pouvoir justifier de 24 mois de travail. Ils peuvent être consécutifs ou non. Sur les 12 derniers mois, vous devez obligatoirement travailler pendant au moins 4 mois consécutifs.

Financement du bilan de compétences : quelles possibilités ?

Bilan de compétences

Dans la pratique, le bilan de compétences peut être réalisé par des organismes différents. Cependant, aucune réglementation n’encadre les tarifs appliqués. Dès lors, chaque organisme fixe les prix selon sa politique. En général, le prix d’un tel bilan oscille entre 1 500 et 3 000 euros.

Lorsque vous en avez les moyens, vous pouvez vous-même financer votre bilan de compétences. Si ce n’est pas le cas, rien n’est perdu. Il existe de nombreuses autres solutions de financement.

L’aide de Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent se tourner vers Pôle Emploi pour financer leur bilan de compétences. Ils peuvent profiter de l’aide individuelle à la formation (AIF), un dispositif de Pôle Emploi prenant en charge une partie ou la totalité des frais du bilan de compétences. Il vous suffira d’en faire la demande auprès de votre conseiller et le tour est joué.

Un bilan financé par l’employeur

Il arrive que certaines entreprises intègrent le bilan de compétences dans leur plan de développement des compétences. Le but est d’adapter les compétences des salariés aux besoins réels de la société si les spécifications relatives à un poste évoluent. Dans ce cas, votre employeur peut financer en intégralité votre bilan de compétences.

La mobilisation du CPF

Que vous soyez un salarié ou un demandeur d’emploi, vous avez la possibilité de financer votre bilan de compétences par votre compte personnel de formation (CPF). Il suffit d’acquérir les droits afin d’être en mesure d’utiliser le CPF pour des formations professionnelles ou un bilan de compétences.

Par ailleurs, si vous devez mobiliser votre CPF après une rupture conventionnelle de votre contrat de travail, cela peut ne pas être immédiat. Vous ne pourrez disposer du montant de votre CPF que quand Pôle Emploi vous prendra en charge. La durée de la prise en charge peut aller de 75 à 150 jours au maximum.

Vous avez désormais une idée des possibilités qui vous sont offertes pour financer votre bilan de compétences.

Les avantages d’un bilan de compétences pour votre carrière

Le bilan de compétences est un outil essentiel dans la gestion de carrière. Effectivement, il permet d’être conscient et de mieux comprendre vos atouts, vos points faibles ainsi que les axes d’amélioration à envisager pour avancer dans votre parcours professionnel.

La première des qualités du bilan de compétences est qu’il vous aide à mieux cerner vos attentes et vos aspirations en termes de job satisfaction. Il vous permet aussi, grâce à l’écoute active du consultant qui vous accompagne tout au long du processus, d’identifier les postures professionnelles et situations environnementales qui sont sources d’épanouissement ou d’inconfort. Ce travail sur soi peut être très bénéfique pour votre avenir professionnel : une fois ces éléments identifiés, il sera plus simple pour vous de choisir une formation adaptée ou encore un métier qui correspondra pleinement à vos valeurs et centres d’intérêt.

Le bilan de compétences vous permet aussi d’anticiper les évolutions professionnelles à venir. En effet, pensez à bien vous projeter à moyen et long terme pour mieux gérer votre évolution professionnelle. Le bilan vous donne ainsi une idée plus précise des options qui s’offrent à vous en termes d’opportunités professionnelles.

Dans un monde du travail en perpétuelle mutation, anticiper peut être la meilleure arme pour ne pas rester sur le bord de la route. Les informations recueillies durant votre bilan vous permettront non seulement d’envisager différemment certains projets professionnels, mais aussi d’avoir une vision globale sur l’évolution du marché du travail dans votre domaine.

Réaliser un bilan de compétences a aussi l’avantage de mettre le focus sur vos talents cachés. Vous pourrez découvrir des savoir-faire que vous n’utilisiez pas encore ou que vous négligiez jusqu’à présent. Ce seront donc autant de pistes exploratoires pour renforcer certaines capacités ou développer des expertises nouvelles.

S’il y a bien une chose dont on puisse être certain, c’est qu’un bilan de compétences vous permettra de bien préparer un projet professionnel. En effet, il peut être difficile d’envisager une reconversion professionnelle sans connaître ses véritables besoins et envies. Cet outil est donc à considérer sérieusement si vous souhaitez prendre en main pleinement votre avenir professionnel.

Comment choisir le bon organisme pour votre bilan de compétences

Une fois que vous avez décidé de réaliser un bilan de compétences, vous devez bien choisir l’organisme qui vous accompagnera dans cette démarche. Voici quelques critères à prendre en considération pour faire le bon choix.

Le premier critère est la certification de l’organisme : assurez-vous qu’il soit certifié Qualiopi et/ou DataDock. Ces certifications attestent de la qualité des prestations fournies, ainsi que du respect des normes liées aux formations professionnelles.

Lorsque vous contactez un organisme de bilan de compétences, prêtez attention au sens relationnel qu’il manifeste lors des premiers contacts. L’accueil doit être chaleureux et les échanges constructifs dès le départ. L’objectivité du conseiller ou consultant qui réalisera votre bilan, sa capacité à écouter et à comprendre vos besoins sont primordiales pour avancer efficacement dans la démarche.

Vous devez vous assurer que l’organisme choisi pour votre bilan propose un accompagnement personnalisé à la hauteur de vos attentes.

En définitive, le choix d’un organisme de bilan de compétences doit se fonder sur plusieurs critères dont certains sont objectifs, tels que les certifications ou encore les tarifs pratiqués ; tandis que d’autres dépendent davantage des affinités avec le consultant et de sa capacité à comprendre vos aspirations professionnelles.

ARTICLES LIÉS