Accueil Actu Réussir un entretien par téléphone

Réussir un entretien par téléphone

Aujourd’hui, les entretiens téléphoniques sont devenus une étape incontournable pour de nombreux recruteurs. En utilisant ce type d’exercice, ces derniers cherchent à affiner rapidement leur sélection de candidats afin d’offrir une deuxième entrevue physique à un échantillon encore plus petit de candidats. L’objectif est donc de s’assurer que le profil du candidat est conforme aux caractéristiques du poste. Une étape clé pour le recruteur, mais surtout pour le candidat qui a tout intérêt à bien préparer cet échange et à faire tout son possible pour convaincre le recruteur. Pour certains, les entrevues téléphoniques constitueraient même un exercice beaucoup plus périlleux que l’entretien physique. En réalité, il est beaucoup plus simple et abordable dans son déroulement, mais négliger l’entrevue téléphonique ne vous permettra pas d’accéder à la deuxième étape. C’est donc un moment décisif pour le candidat qui peut puis accéder à un entretien en personne ou voir sa demande définitivement rejetée . Dans ce contexte, Silkhom vous propose 10 conseils sur la façon de bien préparer son entretien téléphonique.

1) Préparez votre entretien téléphonique : ne laissez rien au hasard pour gagner en efficacité !

Lire également : Comment gérer une entreprise en forte croissance ?

Savez-vous pourquoi les trois quarts des candidats ne réussissent pas leur entrevue téléphonique ? Réponse : Aucune préparation n’ a été faite en amont. En d’autres termes, l’erreur la plus courante pour les candidats est de ne pas se renseigner sur l’entreprise. Avoir des informations clés sur l’entreprise permet de montrer au recruteur que vous êtes non seulement intéressé et motivé par le travail, mais aussi que votre curiosité et votre proactivité vous conduit à une certaine légitimité pour le travail. Enfin, l’idée est exactement la même que pour un entretien physique : il est impératif de se renseigner au sujet de l’entreprise avant le rendez-vous.

Multipliez les visites sur le site Web de l’entreprise etprenez note de toutes les informations importantes. Idéalement, il est recommandé de mentionner au moins deux éléments clés de l’entreprise. Ces éléments peuvent être des données cryptées, une histoire atypique, les valeurs de l’entreprise et leur adéquation à votre profil, etc… Tant de faits qui vous permettront au cours de l’entrevue de mettre en évidence votre Outre les informations sur l’entreprise, il est bien sûr nécessaire de préparer des réponses aux questions que les recruteurs peuvent vous poser.

A voir aussi : Qu'est-ce qu'un talent advisor ?

2) Ne soyez pas surpris par un appel improvisé

Comme il a été mentionné précédemment, il est essentiel de se renseigner au sujet de la compagnie avant l’entrevue téléphonique. Quoi qu’il en soit, c’est ce que le recruteur attend du candidat. Cependant, si vous n’êtes pas informé à l’avance de l’appel : soyez vigilants. Dans ce cas, certaines personnes vous conseilleront de dire au recruteur que vous êtes occupé et que vous préférez vous rappeler à un autre moment (pour vous préparer subtilement à cette entrevue). Nous ne partageons pas vraiment ce point de vue pour la raison suivante : les recruteurs ne sont pas dupés. Cela peut être vu très rapidement si un candidat est surpris ou hésitant lorsque le recruteur arrive au début d’un appel téléphonique.

En outre, le candidat manque une occasion parfaite de montrer non seulement qu’il est intéressé par l’entreprise parce qu’il connaît un certain nombre de choses sur l’entreprise, mais aussi qu’il s’en souvient et qu’il ne se laisse pas « surpris » par un appel improvisé. Notre conseil serait donc de solliciter des offres d’entreprises que vous connaissez déjà et de mémoriser les grandes lignes de leurs domaines d’activité. Donc, vous serez prêt à toute éventualité et vous serez en mesure de gagner réellement des points sans avoir à recourir à un tour de dernière minute. Le fait de se souvenir de l’entreprise très rapidement , dès les premières secondes de l’échange, est quelque part très important.

3) Fournir un emplacement optimal

Évident pour certains, mais il vaut toujours la peine de se rappeler : il est nécessaire de planifier un endroit « professionnel » pour l’entretien téléphonique. Planifier un endroit optimal signifie choisir un endroit calme et où vous aurez le réseau. N’oubliez pas également de vérifier le niveau de votre batterie sur votre smartphone. Si vous êtes dans la rue, en voiture ou dans un endroit bruyant en général, évitez de répondre. Mais ne tardez pas à rappeler le recruteur une fois que vous êtes calme.

Certaines personnes pensent que vous devez vous mettre dans une position en adoptant un look « entrevue d’emploi », assis devant votre bureau personnel en costume pour être vraiment dans le bon contexte professionnel pendant l’appel téléphonique. À notre avis, c’est terriblement inutile. Sois toi-même ! Un appel téléphonique reste un appel téléphonique et non une vidéoconférence. Après si ce conseil vous aide mentalement à mieux vous préparer, allez-y. Assurez-vous également que le recruteur a votre CV devant ses yeux.

4) Soyez ponctuel et anticipez l’appel

La date et l’heure ont été définies au préalable. Alors soyez proche de votre téléphone 15 à 10 minutes avant, juste au cas où. Ce délai est idéal pour préparer votre discours et votre présentation afin de faire bonne impression dès les premières minutes de l’entretien téléphonique. N’oubliez pas également de prendre des notes pendant l’échange. Certaines des informations mentionnées sur le téléphone sera certainement très utile pour l’entretien physique par la suite.

5) Être pleinement disponible tout au long de l’entrevue téléphonique

Le recruteur doit avoir toute votre attention et votre disponibilité. Donc, soyez entièrement disponible pendant toute l’entrevue téléphonique. Si vous avez un ordinateur devant vos yeux, essayez de ne pas être distrait par une éventuelle notification ou un nouvel e-mail entrant. Le recruteur aura tendance à discerner assez facilement un candidat distrait. Attention aussi, les sons des touches du clavier de l’ordinateur peuvent être entendus assez facilement sur le téléphone… L’idéal est d’avoir en face de vous seulement son CV et la brochure de l’entreprise, mais chacune de ses préférences à ce niveau.

6) Soyez clair et concis avec un ton convaincant

Pour être clair et concis est indispensable puisque le recruteur se concentrera uniquement sur votre discours et sur la façon dont vous vous mettrez en avant. Vous devez donc être structuré dans vos réponses tout en étant rapide et précis. Oubliez les explications d’extension et concentrez-vous uniquement sur l’essentiel. Il est conseillé de travailler en amont de votre fréquence de parole afin que vous ne parlez pas trop vite ou trop lentement.

Aussi varier votre ton afin de mieux attirer l’attention du recruteur et ne pas le mettre à dormir. Au téléphone, votre meilleur atout à convaincre est votre voix et votre façon de discuter. Par conséquent, évitez de vous allonger, car cela peut être entendu lorsque votre voix est desserrée et donc être très mal vu. Assurez-vous d’être dynamique au téléphone sans parler trop vite. N’hésitez pas à prendre des pauses pour donner du rythme à votre discours. Enfin, veillez à ne pas verser dans l’autobiographie et la présentation ultra-détaillée. Ne monopolisez pas la parole et articulez.

7) Planifier les situations situationnelles

C’ est très important, mais difficile à définir, car cela dépendra directement de la position en question. Pour les étudiants, par exemple, une situation de pratique de l’anglais peut se produire pendant l’entretien téléphonique. Il est donc sage de s’y préparer en amont. Généralement, les questions posées sont classiques et le plus souvent elles seront en anglais. Pour positions de vente, cela peut être un test commercial, dont le but varie en fonction de l’entreprise. Il pourrait s’agir, par exemple, d’une situation dans laquelle le demandeur devra tenter d’engager une entreprise fictive par l’intermédiaire du secrétariat. Assurez-vous donc d’identifier les paris dans des situations qui peuvent vous être demandés.

8) Posez des questions au recruteur

Il ne s’agit pas seulement de répondre aux questions des recruteurs. N’hésitez pas à prendre l’initiative en posant plusieurs questions sur le métier et l’entreprise. L’objectif est que le recruteur ressente que vous avez travaillé sur votre entrevue. Attention, cependant, vous ne devriez pas poser de questions « bateaux » qui pourraient être trouvées en deux clics sur Internet. Ce genre d’information, spécifique à la présentation de l’entreprise, vous devriez la garder dans un coin de votre tête si le recruteur vous demande : « Que savez-vous de notre entreprise ?

 » Par conséquent, concentrez-vous sur des questions de fond plus réfléchies. Essayez de rebondir sur des informations dont la réponse n’est pas clairement mentionnée sur Internet. Cela permettra au recruteur de vraiment voir votre motivation et votre esprit analytique comme mentionné dans le premier paragraphe.

9) La fin de l’entretien téléphonique ne doit pas être négligée

Conclure dans la beauté peut faire une différence. Bien sûr, vous pouvez poser au recruteur des questions pertinentes. C’est pourquoi il est toujours utile de prendre des notes lors de l’entretien téléphonique. Ils peuvent ensuite être utilisés pour rebondir sur un point précis de la conversation. Vous pouvez également demander au recruteur ce qu’il pensait de votre échange, si tout était clair pour lui. En étant aussi transparent que possible avec lui, il sera certainement transparent avec vous en retour.

Si tout s’est bien passé et le poste regarde en conformité avec votre profil, il sera alors être une question de planifier une entrevue physique en indiquant votre disponibilité. Rappelez-vous toujours de terminer la conversation avec une formule de remerciement. Assurez-vous de savoir comment fonctionne le reste du processus de recrutement. Ne raccrochez pas trop tôt. Une fois l’entretien téléphonique terminé, vous pouvez parfaitement envoyer un email au recruteur pour le remercier une fois de plus et renouveler votre motivation après ce fameux entretien téléphonique.

10) Attention au message d’absence

Logiquement, évitez les messages d’absence farfelus et décalés. Si le recruteur tombait dessus, ce serait probablement négatif pour vous. Oubliez la musique ou d’autres extravagances en tant que messager. Restez professionnel, peu importe ce qui appens.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!